L’École Municipale de musique Didier Lockwood a présenté les 16 et 17 mars derniers une comédie musicale pour commémorer le centenaire de la fin de la Grande Guerre.
Ils étaient plus d’une cinquantaine sur scène, musiciens, chanteurs et acteurs, pour interpréter les 18 chansons composées ou arrangées par Raphaël Limousin, directeur de l’école, les professeurs et quelques élèves. Ce spectacle, en costumes d’époque, conte l’histoire d’Augustin, un jeune provincial de 17 ans, qui est appelé à rejoindre ses compatriotes au combat. L’amitié, la famille, les tranchées, le rôle des femmes dans le conflit, celui du facteur ou encore la boucherie de Verdun font partie des thèmes abordés par cette comédie musicale.
Naturellement, ce spectacle a aussi été l’occasion pour le directeur de l’école et les siens de rendre hommage à Didier Lockwood, musicien de génie, trop tôt disparu, qui avait donné son nom à l’école de musique médiolanaise.